Jeudi 19 oct. 2017 05:23:22 [GMT+2]
Identifiant : Mot de passe :
Partagez cette page !
Facebook Viadeo Twitter Google buzz
Digg Delicious MySpace Yahoo!

News et activités

Les Hoflack ont chacun leur rôle : à Didier les accouplements, les introductions, la reproduction ; à Serge les soins et les préparations aux concours.


Et le travail ne manque pas : la colonie est composée de quelques 300 pigeons dont 72 veufs (36 de 1 an et 36 vieux), 100 à 120 jeunes, 16 couples de reproducteurs.

Les derniers succès se sont construits en peu de temps, colombier redémarré de zéro en 1998, suite à un déménagement d’Outreau à Boursin, un petit village non loin de la Vallée de la Hem. Sur le Littoral, ils jouaient la vitesse. A Boursin et à la société d’Elinghen où ils évoluent  ils décident de s’orienter vers le demi-fond et le fond.

Avec le succès que l’on connaît : 1er Prix Nord Pas De Calais Sur Royan en 2004, 1er Prix Nord Pas De Calais Tulle en 2005, 2 x 1er Angoulème Nord Pas De Calais en 2006, 1er Nord Pas De Calais   Langon   2007, 1er Nord Pas De Calais Limoges 2007, 1ER Angouléme Nord Pas De Calais 2007, 1er Nord Pas De Calais Narbonne 2010 , 1er Nord pas De Calais Gueret 2010 . La suspicion ne s’est pas fait attendre : que ce soit les contrôles dopages à la mise en loge ou au retour des concours, les Hoflack ont été contrôlés Huit fois ces dernières saisons ! ! !  Pour des résultats négatifs...

 

CASAERT , BOLLE , DEVOS , HEBBERECHT, LIPPENS

 

Pour attaquer ces concours de Fond, soit jusque 700 à 900 km, quatre courants sanguins sont cultivés : les Maurice Casaert, les Georges Bolle, les Etienne Devos, Chris Hebberecht ,les Lippens Noel depuis 2011

"Nous nous sommes tournés naturellement au départ vers Maurice Casaert

car nous nous étions fixé les concours de 300 à 500 km."

La colonie est composée de pigeons assez solides, des pigeons un peu plus costauds que la moyenne, avec une aile bien ventilée et une attention toute particulière à l’œil pour la reproduction.

Le travail en consanguinité est important, que ce soit avec des assemblages cousin/cousine , demi-frère/demi-soeur, grand-père/petite-fille et mème frère et soeur .

Ces trois origines sont jouées sur les concours de Fond et de Grands Fonds , des introductions ont récemment été faites pour attaquer les marathons du ciel : Les Gaby Vandenabeele , les Luc Van Copenolle sans oublier les Chris Hebberecht.

Les pigeonniers de jeu sont exclusivement des colombiers de grenier, aussi bien pour les Veufs que pour les Jeunes.

L'aération est permanente à l'étage de la Grande Grange où logent les Veufs, aussi bien en facade que par les vieilles tuiles ou encore par les plafonds des box qui offrent de larges ouvertures d'air.

Les jeunes sont logés dans le grenier au bout de l'habitation et là aussi la circulation d'air est importante. Seuls les reproducteurs sont hébergés au sol et bénéficient de deux volières.

Après une saison de jeu traditionnelle, les veufs sont séparés de leurs femelles en septembre, après avoir passé dix jours ensemble après le derniers concours. De septembre à fin février - début mars, aucun pigeon ne vole autour des colombiers.

"Au départ, nous ne les faisions pas voler à cause de la chasse" explique Serge Hoflack "Mais comme nous avons vu que cela marchait bien ainsi, nous avons continué à ne pas faire voler à l'automne et pendant l'hiver".

Pendant ces longs mois, un mélange repos avec l'ajout de quelques graines de maïs est servi.

Vers le 10 Décembre, toute la colonie est accouplée. Chaque voyageur élève un jeune mais la femelle est retirée avant une seconde ponte. Puis c'est l'ultime réunion le 1er Avril, aussi bien pour les Vieux que les Yearlings.

Après un concours préparatoire à 180 km pour les Vieux et les Yearlings, un concours de Demi-Fond, cap sur les concours de Fond et Grand Fond .

Pour ce qui est du jeu des jeunes, la sélection est impitoyable bien avant les concours, courant mars et avril, à la main, en fonction du moule des pigeons de la colonie.

Pour les Veufs, le schéma de nourriture est traditionnel : dépuratif et quelques graines de maïs en début de semaine, un mélange veuvage sport du commerce les six derniers repas avant la mise en loge.

Les Voyageurs ont à manger au bac commun, à volonté pendant 45 minutes à une heure, matin et soir. Au retour des concours, c'est un mélange dépuratif / veuvage avec du thé.

Pour ce qui est des vitamines , elles sont proposées dans la fontaine les derniers jours avant le départ, alors que la trichmonose est traitée tous les quinze jours, les voies respiratoires en début de saison tout comme le corysa.